logo en tete
Association Musée des Transports de Pithiviers - Saison 2017
 
031T Decauville (Royan)



 

     Sur les réseaux departementaux, on avait souvent adopté le type " Bandérali " comportant 3 essieux moteurs et 1 essieu arrière articulé ( bissel ), pour éviter un porte-à-faux important en arrière du foyer, afin d'aténuer les mouvements de lacets caractéristiques des locomotives à vapeur.
C'est vers ce type que s'orienta Decauville qui proposa des machines de types 031.

Le tramway de Royan acquiert à son tour 3 machines de ce type dénommées : Fernande, Marie et Elena. La tradition veut que ces prénoms aient été ceux des filles du directeur, M. Nougarède. Le tramway de Royan déservait toutes les plages de Royan et de ses environs. Il fut malheuresement détruit en 1945.



         La machine en service au musée de Pithiviers a été livré le 20 Aout 1902 à la sucrerie Aubineau ( Aines ). Puis la machine passa la sucrerie Ternynck à Coucy-le-Chateau. Elle portait alors le nom de la Martroy, mais on ignore pour quelle raison. Elle a été achetée pour le musée en 1965.

Longtemps laissé Hors-service et dans un état mécanique déplorable, elle a été réstaurée et classée Monument Historique. Elle a été équipée d'une cheminée pare-étincelles rappelant l'aspect des machines de Royan. A la connaissance des responsables du musée de Pithiviers cette élégante machine est la seule de ce modèle subsitant au monde. 
D'un poids de 10 tonnes à vide, 13 tonnes en charge, c'est une machine à simple expansion à distribution système Walschaerts.




 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement